Skip to content

nos producteurs

le biau jardin

Dix kilos de carottes, 10 kilos d’oignons, 5 kilos de poireau, 5 kilos de rutabaga, 10 bouquets de persil… ça c’est pour l’hiver. Aubergines, tomates, courgettes, concombre, melon, basilic… c’est pour l’été. Les commandes passées au Biau Jardin se suivent au fil des saisons mais ne se ressemblent pas.
Ramassés la plupart du temps le lundi et livrés le mardi matin par Amandine, les légumes feuilles filent aussitôt dans le grand frigo de la réserve, les légumes racines descendent dans notre magnifique cave-cathédrale au sol en terre battue où ils se conservent parfaitement.
Quelque 250 à 300 tonnes de légumes bio sont cultivées chaque année par le Biau Jardin à Gerzat, à quelques kilomètres de Clermont-Ferrand, sur 17 hectares d’une terre noire ultra-fertile, celle de la plaine de la Limagne. « L’une des meilleures terres agricoles au monde« , assure Gilles Lebre, dirigeant co-fondateur de la coopérative qui emploie 25 personnes dont la moitié en insertion.
Alors oui, quand les stocks de courges et de carottes ont fondu, que les blettes sont encore trop petites pour être ramassées et que les légumes primeurs tardent à arriver, établir les menus de la semaine relève parfois du casse-tête… Qu’à cela ne tienne, les légumes du Biau Jardin sont tellement bons qu’ils méritent bien un petit effort d’imagination pour être accommodés !
Créé en 1997, le Biau Jardin livre quelques 1100 paniers de légumes chaque semaine dans une cinquantaine de dépôts.

LE BIAU JARDIN
04 73 90 00 98
www.lebiaujardin.org

adrien durand

Boisson vivante et pétillante à base de thé fermenté, le kombucha à la menthe poivrée servi chez Myrtille est fabriqué par Adrien Durand au Mas du Bost, près de Saint-Jean-des-Ollières.
Excellent pour la digestion, riche en probiotiques et en anti-oxydants, le kombucha est produit à partir d’une « mère », symbiose de bactéries et de levures, qui se multiplie comme un levain.
Celle-ci est plongée dans une infusion de thé légèrement sucré qui va fermenter pendant deux semaines, bien au chaud dans des fûts de 120 litres, à une température de 22 à 24 degrés. Une fois filtré, le kombucha est mis en bouteille et continue de fermenter encore durant deux autres semaines.
Adrien produit chaque année quelque 6000 litres de kombucha, à la menthe, au sureau… certifié Nature et Progrès.
Vous pouvez le trouver dans les magasins bio de l’agglomération clermontoise et dans plusieurs Amap.

ADRIEN DURAND
Sève de bouleau, sirops et kombuchas
09.83.01.46.67

bioverger de piocel

Acidulées, juteuses et croquantes, ses pommes Delis d’Or sont attendues avec impatience à chaque automne chez Myrtille. Les Chanteclerc, à la chair parfumée et fondante, celles qui se conservent le plus longtemps, fermeront le bal au printemps. Les pommes, les poires et les fraises de Laurent Bodineau, le patron du Bioverger de Piocel à Sauviat, font les délices de Myrtille, en crumble, tarte, gâteaux…  A chaque printemps, on croise les doigts pour qu’une gelée tardive et implacable ne vienne ruiner la récolte à venir.
Cet ancien enseignant-chercheur du nord de la France, qui a choisi de venir vivre et travailler dans le Puy-de-Dôme il y a une dizaine d’années, cultive une dizaine d’hectares d’arbres fruitiers au pied desquels picorent quelque 600 poules pondeuses qui jouent ainsi le rôle d’auxiliaires de culture : à la recherche de larves d’insectes, elles griffent et aérent le sol.
Pomme, poire, pomme-myrtille, pomme-framboise, pomme-cassis… vingt mille litres de pur jus de fruit bio sont produits chaque année à partir des fruits des arbres du Bioverger. Ils sont vendus  dans des Amap, des magasins de producteurs et au marché de Montferrand le samedi matin.

bioverger-logo

BIOVERGER DE PIONCEL
Laurent Bodineau
06 83 58 33 30
www.bioverger.com

AB_cert

le domaine pré laval

Un seul et unique fromage franchit le seuil de la cuisine de Myrtille, le fromage de chèvre bio de montagne d’Alain et Véronique Pissavy, du Domaine Pré Laval, à Egliseneuve- d’Entraigues. Pourquoi celui-là ? Parce qu’il est ce qui se fait de mieux en matière de fromage de chèvre ! Qu’on en juge.
La trentaine de chèvres des Pissavy parcourent librement de mai à novembre des pâturages situés entre 1050 et 1150 mètres d’altitude, aux confins du Puy-de-Dôme et du Cantal, où elles broutent une herbe à la flore riche de plusieurs centaines d’espèces. Elles rentrent chaque jour à l’étable pour y être traites à la main, matin et soir, et passent l’hiver au chaud, nourries au foin que fait Alain sur la vingtaine d’hectares de sa ferme.
La fabrication du fromage démarre vers Pâques, avec le lait que les chèvres continuent d’avoir après le départ des chevreaux, et s’achève en décembre, comme cela s’est toujours fait. « On perpétue une méthode traditionnelle… sans lait de chèvre congelé« , explique Alain. Né à Neuilly, il fait ses études dans une école de commerce mais décide de reprendre la ferme de ses grands-parents dans les années 70. « On en était alors aux balbutiements de l’écologie appliquée« , se souvient-il.
Une chèvre produit deux à trois litres de lait par jour et il faut les trois-quarts d’un litre pour fabriquer un petit fromage de 110 grammes, comme ceux que nous servons avec nos salades d’été chez Myrtille. Une fois filtré, le lait est empressuré et caille pendant 24 heures dans des pots de grès émaillé. Moulés à la louche, les fromages s’égouttent pendant 48 heures avant d’être mis à sécher sur des grilles pendant deux à trois jours. Ils sont ensuite stockés en chambre froide jusqu’à la livraison. Chez Myrtille, c’est le vendredi, toujours en plein service !

DOMAINE PRE LAVAL
Alain et Véronique Pissavy
04 73 71 92 11
06 28 32 33 95 le vendredi
www.domaine-pre-laval.fr/

AB_cert

vins royet & terres de roa

Depuis l’ouverture de Myrtille, nous vous proposons un vin blanc et un vin rouge bio et locaux, emblématiques pour nous du terroir auvergnat.
En rouge, c’est le Châteaugay Vieilles Vignes de Catherine et Roland Royet, installés à Ménétrol.
En blanc, c’est Dans l’Absolu de Terres de Roa & Co, le domaine de la famille Tisserand, le seul de l’appellation AOC Saint-Pourçain certifié en agriculture biologique.
Tressalier, le cépage ancien caractéristique de l’appellation Saint-Pourçain, chardonnay, gamay et pinot noir sont cultivés par Claudine, Luc et leur fille Loren sur 18 hectares autour de Monétay-sur-Allier, sans pesticides et autres engrais chimiques de synthèse.
Nous sommes fidèles tout au long de l’année à la cuvée Dans l’Absolu, issue d’un assemblage de tressalier et de chardonnay, aux belles notes de fruits blancs, avec un côté légèrement beurré.
Avec une petite incartade aux beaux jours où le rosé A l’Orée du monde, 100% Gamay, accompagne parfaitement en terrasse notre tian de courgette !

vinsroyet-logo

DOMAINE ROYET
Catherine Royet
04 73 38 70 47
www.vins-royet.fr

TERRES DE ROA
Loren Tisserand
04 70 42 09 43
www.terresderoa.com

AB_cert

La Ferme de la Pereire

« Qu’est-ce- que vous aimeriez que je vous cultive? », m’a demandé Jean-Michel Cellier-Courtil, le patron de la Ferme de la Pereire à Chadrat, près de Saint-Saturnin, un jour où j’étais venue chercher un sac de 25 kilos de farine de blé T80,  dix sacs de trois kilos de farine de petit épeautre, sarrasin et seigle et cinq kilos de lentilles vertes.
La réponse était évidente : des pois chiches !
Chez Myrtille, on aime beaucoup les pois chiches, en houmous avec des légumes rôtis, en salade avec de la coriandre fraîche ou avec un curry de butternut…  Et chaque fois qu’on remplissait notre sac de vrac au magasin bio, on regrettait qu’ils viennent d’aussi loin.
Alors Jean-Michel, l’un des pionniers de l’agriculture biologique en Auvergne, s’est mis à cultiver des pois chiches. En 2020, il a en récolté près de quatre tonnes sur trois hectares (sur les photos).  Depuis il s’est aussi lancé dans la culture des lentilles bondes et des pois carrés, une légumineuse ancienne savoureuse, aux airs de joli petit caillou.
La Ferme de la Pereire, c’est 140 hectares de céréales, légumineuses et oléagineux bio, en vente directe à la ferme. L’exploitation, qui appartenait aux grands-parents puis aux parents de Jean-Michel, est certifiée Nature et Progrès depuis 1989 et aussi AB.
Les lentilles, pois chiches et carrés, graines de lin et autres sacs de farine sont stockés dans une belle grange en pierres.
Pour découvrir leur qualité, il suffit d’appeler Jean-Michel, il déposera votre commande sur le banc devant la porte. Un « drive » au top depuis trente ans maintenant !

FERME DE LA PEREIRE
Chadrat
63450 Saint-Saturnin
06 85 53 42 28

natureetprogres
AB_cert

MA PLANCHE
Maurits et Annemieke Geldof
06 42 66 57 95
www.maplanche.com

Ma Planche

Ils ont été parmi les premiers clients de Myrtille, venus prendre un cappuccino un samedi après-midi. « Ici, on se croirait chez nous aux Pays-Bas », ont dit d’une seule voix Annemieke et Maurits Geldof. Puis leur fille Floortje est venue chez Myrtille faire son stage de troisième. Le dernier jour, ils nous ont offert une magnifique planche à découper en chêne vieux de dix ans de la Forêt de Tronçais, fabriquée par Maurits. Elle était si belle que cela aurait été dommage de ne pas en faire profiter nos clients. 
Alors depuis, à intervalle régulier, la famille Geldof « descend » le samedi à Clermont nous livrer ces planches magnifiques, en chêne massif, locales, durables et éternelles. Toutes en longueur, carrées ou rectangulaires, avec une poignée en bois ou en cuir de Thiers, elles servent à tout : à découper, à servir, à présenter, à décorer…
Maurits les découpe et les rabote, Annemieke les ponce et les huile, en hiver, lorsque leur Domaine La Terrasse, à Trézelles dans l’Allier, est fermé. Ils sont venus s’y installer il y a dix ans. Camping, gîtes, chambres d’hôtes, roulottes y accueillent les vacanciers dans un cadre bucolique et reposant.